parcours d'achat

Considérations importantes sur le parcours d’achat

Le parcours d’achat est essentiellement le processus que les acheteurs suivent pour connaître, analyser et acheter un produit ou un service spécifique. Au début, le parcours d’achat est un processus en deux étapes : la phase de sensibilisation : L’acheteur découvre qu’il a un besoin et explore différentes solutions pour le satisfaire. Étape d’identification : L’acheteur identifie le problème et cherche des solutions pour le résoudre. Étape des solutions : Une entreprise identifie une solution au problème et met en place le plan de mise en œuvre de la solution.

Première étape du parcours d’achat : l’expression du besoin

À ce stade, si vous demandez à une entreprise prospère quel a été le facteur le plus important dans le parcours d’un acheteur, 95 % d’entre elles répondront que comprendre le problème et déterminer la solution était une étape cruciale. Si vous demandez à un manager novice quel est l’élément le plus important dans le succès ou l’échec d’un processus d’achat, il vous dira que c’est d’avoir les bonnes personnes dans votre équipe ! Le fait d’avoir les bonnes personnes dans votre équipe rend l’ensemble du processus d’achat beaucoup plus fluide. La bonne personne est celle qui comprend ce que le client veut et qui peut expliquer aux cadres ce que les clients veulent. La compréhension du client est essentielle pour que le dirigeant puisse prendre les bonnes décisions lorsqu’il s’agit de l’achat d’une entreprise.

Comme mentionné ci-dessus, pour intégrer la bonne personne dans votre équipe, il est important que vous ayez une discussion sur ses besoins avant de l’intégrer dans la force d’achat de l’organisation. Il est également essentiel de demander à la bonne personne au bon moment. Le processus d’achat est très fluide.

Il est donc essentiel que les acheteurs entrent et sortent de votre organisation en gardant leurs besoins à l’esprit. Lorsqu’un acheteur arrive dans votre organisation, ses besoins doivent être identifiés et pris en considération. Une fois identifiés, il est nécessaire d’attirer l’attention de l’acheteur pour qu’il comprenne parfaitement la nature de l’organisation. Ce faisant, vous pouvez l’amener à s’engager pleinement dans l’entreprise. L’engagement de l’acheteur tout au long de son parcours créera la confiance entre l’entreprise et le client/acheteur potentiel.

Deuxième étape : la sensibilisation

Au cours de la deuxième étape, celle de la sensibilisation, l’acheteur/client doit connaître l’organisation ainsi que sa finalité. C’est au cours de cette étape que la communication entre l’acheteur et l’organisation doit avoir lieu en grande partie. Cette étape consiste à ouvrir les lignes de communication avec le client potentiel. C’est au cours de cette étape que vous pouvez commencer à développer une relation de travail et à établir un accord entre l’entreprise et le client/acheteur potentiel.

Troisième étape : la décision

Au cours de la troisième et dernière étape, l’acheteur/client doit comprendre l’entreprise. À ce stade, l’entreprise doit mieux comprendre comment transformer l’expérience du prospect en profit. Le parcours d’achat ne doit pas se terminer lorsque l’acheteur se détourne de votre organisation. En suivant ces étapes, vous serez en mesure d’assurer à votre organisation une entreprise sans heurts, facile et très rentable.